alexa
Le druidisme
Accueil > Esotérisme > Le Druidisme
Le Druidisme

Le druidisme


Étymologiquement parlant, le mot druide viendrait signifier "Celui qui a une vision vraie". Le druide est en effet un personnage sage et savant, aussi bien masculin que féminin faisant la liaison entre les humains et les déités. La femme avait un rôle important dans la société celte et pouvait donc portée le titre de druide. Les druidesses les plus connues sont Velléda la prophétesse, Cartimandua et Aifé.
Le druidisme honore un triple précepte : "Honore les dieux, soit brave ne fais rien de mal".


Origine et histoire du Druidisme

Il est difficile de dater l'origine du druidisme. Les historiens datent le proto-druidisme aux alentours de -400 avant Jésus-Christ. La proéminence de la tradition orale au détriment de l'écrite rend très compliquée la consignation de connaissances à leur sujet. Les druides pensaient que l'écriture figeait la vie et allait à l'encontre de l'évolution de la nature et du savoir qui eux étaient en mouvement constant. Leurs connaissances étaient transmises par des récits, des poèmes et des chants.

Certaines sources écrites permettent d'en suivre la trace comme des consignations cléricales irlandaises datant du Moyen-Age ainsi que des récits de Romains. Il est donc très compliqué de se faire une juste représentation de qui étaient réellement les druides sachant qu'autant le clergé que les Romains souhaitaient voir les druides disparaître et les dépeignaient comme des barbares barbus. Cette image peu flatteuse n'a pourtant pas réussi à imprégner les imaginaires collectifs qui garde en forte estime l'archétype du druide et de sa sagesse.


Quels étaient les rôles des druides et druidesses

Dans la société Celte, le druide est très loin d'être le simple officier d'une religion. En effet, au-delà de ses fonctions spirituelles, il est également, homme de loi, mathématicien, médecin, gardien de l'histoire de son peuple, orateur, astrologue, poète, ...

Le Druide ou la druidesse détient un rôle judiciaire, politique et social majeur. Véritables juges-arbitres, leurs décisions sont très respectées. Aucun sacrifice ne peut être pratiqué sans leur présence car seul eux parlent la langue des Dieux. Ces sacrifices peuvent intervenir aussi bien sur les animaux que sur des prisonniers qui sont brûlés vifs. Ils ont un droit de parole important et peuvent déclarer certaines pratiques interdites et ainsi faire jurisprudence. Ils ont également un droit de vie ou de mort sur tout être vivant, dont le Roi !

Une multitude de divinités sont vénérées dans le druidisme, toutes étroitement liées à la nature. Celles-ci forment un Panthéon qui peut évoluer d'une région d'Europe à une autre. Les Dieux et Déesses sont classés selon un ordre hiérarchique. On trouve à la tête de la pyramide les divinités dîtes de rang Aîné. Celles ci possèdent de nombreux pouvoirs et viennent impacter l'Univers dans sa globalité (tel que Belenos, Dieu des étoiles). Plus la déité est basse dans la hiérarchie et plus elle se raccrochera à un territoire et des préoccupation de l'être humain. Par exemple, la Déesse Rosmerta est la Patronne des éleveurs et des agriculteurs.


La magie des druides est basée sur les pouvoirs de la nature

Le druidisme calque ses croyances et rituels sur le rythme de la nature et sur l'ensemble de ses éléments (animaux, minéraux, végétaux, champignons, ...). Ainsi les cycles lunaires et solaires ont une importances majeures notamment dans la constitution du calendrier druidique basé sur leurs mouvements. Ce calendrier sert au druide à accomplir certains rituels à des dates très précises telles que les changements de saisons ou a fixer les jours dédiés à certaines déités. Mathématiciens érudits, ils sont capables de calculer les phénomènes lunaires comme que les éclipses et le mouvement des étoiles.

Trois mondes verticaux coexistent dans le druidisme : le monde d'en bas, la Terre du milieu et le monde d'en haut et souvent représentés par un arbre avec ses racines, son tronc et son feuillage. Le calendrier prend alors une importance majeure car à certaines dates très précises, ces univers peuvent se mettre à coexister. A l'automne par exemple, la fête de Samhain (aujourd'hui connue pour Halloween) vient célébrer le jour le plus court et sombre de l'année. Jour durant lequel le monde d'en bas et celui du milieu peuvent se mêler. Ce jour serait donc le plus propice pour honorer ses ancêtres et communiquer avec les morts.

La magie des druides est basée sur les pouvoirs de la nature et c'est pour cela qu'ils ne restent jamais confinés dans des habitations ou lieux clos mais exercent à ciel ouvert. Leurs pouvoirs sont variés comme la métamorphose en animaux dont certaines légendes celtes relatent. Ils peuvent également jeter des sorts, diriger des rituels puissants et fabriquer des objets prodiguant une protection à celui qui le porte. Dans le druidisme l'âme est immortelle. De ce fait elle aurait le pouvoir de se déplacer d'un corps à un autre. C'est ce que l'on appel la métempsycose. Cette croyance très implantée dans la culture celte avait un réel impact sociologique sur les populations et ce notamment dans les combats guerriers. En effet, les hommes n'hésitaient pas à se battre sans peurs ni craintes car étaient certains de revenir en ce monde. Également, les prêts d'argent ou de denrées pouvaient être remboursés une fois la personne décédée en les enterrant avec son corps car elle serait ensuite de retour pour honorer sa dette.


Les druides et druidesses et la médecine

Les druides et druidesses sont également des hommes et femmes de médecine. Grands guérisseurs aguerris tout comme les magnétiseurs des temps modernes, ils savent soigner les maladies avec ce qui se trouve dans la nature. Des outils médicaux retrouvés dans un tombeau celte laissent penser les historiens qu'ils pratiquaient également des actes de chirurgie. Ils n'avaient pas à ce battre ou à s'engager dans l'armée comme le reste de la population du fait de leur titre honorifique mais certains prenaient part aux conflits afin de pouvoir soigner les blessés sur le champs de bataille.

S'ils n'étaient pas guerriers, ils avaient tout de même un grand pouvoir politique. Du fait de leur proximité avec les Dieux, ils étaient très écoutés par les dirigeants politiques. Jean Chrysostome, grand Archevêque en 400 après Jésus Christ a écrit qu'il "serait juste de dire que les druides commandent et que les rois, sur leurs tonnes d'or, dans leurs palais, ne sont que leurs ministres et les serviteurs de leur pensée".

La cueillette des plantes est un rituel à part entière dans le druidisme. Le druide se dirige parfois au grès de son intuition et des éléments naturels au sein de la forêt jusqu'à une plante qui se démarque du lot à ses yeux. Le déroulement de la cueillette doit être minutieux et sérieux car peut impacter le processus de guérison du malade. Les végétaux peuvent en effet être le refuge d'un esprit ou d'un Dieu et il ne faut surtout pas s'en attirer les foudres.

La cueillette du gui est tout particulièrement sacralisée. Cette plante rare doit être cueillie "au sixième jour de la lune qui marche chez eux (les druides) le début des mois, des années et des siècles. Ils l'appellent dans leur langue celui qui guérit tout" selon le récit de Pline l'Ancien (Histoire naturelle, XVI, 95).

La formation d'un druide dure une vingtaine d'années et repose uniquement sur la transmission orale comme dit précédemment. Les cours étaient dirigés en pleine nature, dans des endroits calmes et reculés comme des clairières ou des grottes. Pour prouver l'importance de cette fonction au sein de la société, ceux qui suivent ce cursus sont exemptés d'impôts.


Le monde d'après des druides

La montée en puissance de l'Empire romain en Gaule a lentement entraîné une grande perte d'autonomie du druide qui fut privé de son pouvoir judiciaire. Les sacrifices humains furent interdits. Le druide était alors réduit au statut de citoyen savant, médecin, simple magicien. Un décret vint finalement interdire toute pratique magique ou liée à l'astrologie druidique. C'est à partir de là que la figure du druide, personnage central de la société celtique et gauloise, sera désacralisée et réduite à une image d'ermite solitaire.

C'est en septembre 1717 qu'un grand rassemblement en Angleterre a permis à de nombreux druides de Bretagne, d'Écosse et d'Irlande de se rassembler et d'enfin sortir de l'ombre. C'est à ce moment que The Druid Order vit le jour pour la première fois avec pour but de ressusciter le druidisme.
De nos jour, il existe plusieurs organisations en Europe réunissant des hommes et femmes vivant au rythme de la nature et faisant revivre les rituels druidiques. Ces communautés s'efforcent promeuvent avant tout l'harmonie entre les hommes et la Terre ainsi que le respect des ancêtres.


Découvrez la boutique ésotérique des médiums et voyants proposant tout comme les druides des produits et services en lien avec la nature et son pouvoir.
Retrouvez aussi d'autres articles ésotériques d'hécate voyance sur le Blog Voyance de notre plate forme de consultation de voyance sérieuse en ligne Mon Site Voyance. MonSiteVoyance est une plateforme de voyance bien être mais aussi de coatching et de conseils. Rendre service et vous apporter une aide et un accompagnement est notre philosophie et celle des conseillers présent sur la plateforme.

Quelques médiums en ligne