alexa
Phytothérapie
Accueil > Médecine Douce > La Phytothérapie
La Phytothérapie

La Phytothérapie



Présentation de la Phytothérapie

Depuis des siècles, les médecines traditionnelles (chinoise, indienne, africaine, ...) ont au fil du temps accumulées la connaissance des plantes et leurs propriétés thérapeutiques. La phytothérapie est une médecine douce naturelle reconnue et démontrée scientifiquement, qui utilise les plantes ou des médicaments à base de plantes (ampoules, infusions, ...) pour soigner les différents maux du corps.

Cette pratique est de plus en plus utilisée pour son efficacité et pour le peu d'effets secondaires constatés. Elle est la meilleure approche pour prévenir et soigner la majorité de nos maux du quotidien. A travers les plantes, l'organisme reçoit les substances nécessaires pour garder son équilibre vital.

Les plantes médicinales riches en principes actifs ont une action biologique directe sur l'organisme. Elles permettent de soulager de nombreuses douleurs, d'atténuer des troubles, de réguler certains organes, de renforcer le système immunitaire, de relancer la circulation sanguine et de renforcer la mémoire.


Une consultation en phytothérapie

La discipline elle même n'est pas reconnue en tant que spécialité médicale, elle regroupe 4 métiers différents :
  • les pharmaciens,
  • les médecins,
  • les naturopathes,
  • les herboristes
qui ont suivi une formation complémentaire sur les plantes médicinales.

Lors d'une consultation le phytothérapeute va établir un bilan complet du patient, de ses habitudes alimentaires, de son mode de vie, de ses antécédents familiaux, de ses maux ou troubles ressentis, de ses traitements médicaux en cours. Après avoir effectuer une analyse approfondie, il va dresser un diagnostic et un bilan de santé du patient et ainsi établir une prescription adaptée (plantes, dosage, mode d'ingestion). Le phytothérapeute doit avoir une connaissance approfondie des plantes et de leurs propriétés pour ne pas risquer la vie de son patient.


Comment consommer les plantes ?

Les plantes en phytothérapie s'utilisent sous différentes formes en usage interne ou externe :
  • En infusion : Les tisanes sont préparées à partir de plantes en vrac, fraiches ou séchées. Ce mélange est mis dans de l'eau bouillante pendant le temps indiqué selon la plante.
  • En décoction : On met à bouillir, pendant 10 à 30 minutes, des petits morceaux de plante. Il suffit de filtrer la préparation et de la boire. Cette méthode est utilisée pour les racines, les écorces et les graines dures.
  • En macération : La plante est mise à macérer pendant plusieurs heures dans un liquide froid puis filtré et bu.
  • En inhalation : On peut profiter des bienfaits des plantes par le système respiratoire. Il suffit de verser de l'eau bouillante sur les plantes pour ensuite respirer la vapeur.
  • En gargarisme : On met la plante dans un liquide tiède avec lequel on va se rincer l'arrière de la gorge et ensuite recracher.


Les différentes formes de la phytothérapie

En phytothérapie, on utilise la plante dans sa totalité selon les saisons (bourgeons, fleurs, feuilles, écorce, graines). Pour récupérer le meilleur de la plante et les conserver les laboratoires de phytothérapie utilisent plusieurs procédés. On les utilise soit fraiches ou soit séches, sous différentes formes :
  • En tisane : La plante est utilisée sèche, c'est la façon la plus connue et la plus simple pour profiter des bienfaits de la plante. La plante est séchée pour qu'elle conserve ses principes actifs solubles dans l'eau. Elle permet de drainer l'organisme de ses toxines.
  • En poudre ou en gélule : La plante est séchée, broyée et pulvérisée en particules fines micronisées. La pulvérisation se fait dans de l'azote liquide (-196°). Il est possible d'utiliser certaines poudres (prêle, ortie) tels qu'elles, mélangées dans une boisson ou un aliment (yaourt). Dans la majorité des cas, ces poudres sont mises en gelules dans une enveloppe d'origine végétale ou marine. Cette consommation simple d'emploi reste peu efficace il faut en consommer plusieurs par jour pour en voir les bénéfices sur l'organisme.
  • La teinture mère ou macération hydro-alcoolique : Un falcon muni d'un compte goutte contient une macération de plantes fraiches dans de l'alcool. Cette préparation ne convient pas aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes sensibles à l'alcool.
  • La suspension intégrale de la plante fraiche : Encore peu utilisée, ce procédé obtenue par cryobroyage de la plante fraiche juste après sa récolte et mise dans de l'alcool à 30°. Conservée ensuite dans des flacons en verre teintés ou des ampoules, elle conserve l'ensemble des molécules actives de la plante. Ce procédé est assez onéreux.
  • L'extrait fluide de la plante fraiche (EPS) : C'est une forme moderne et très efficace en phytothérapie. La plante fraiche est cryo-broyée et mise dans un mélange d'eau et d'alcool à différents degrès permettant de conserver tous les principes actifs de la plante sans les dégrader.
  • Les extraits fluides classiques (EF) : Les extraits sont réalisés par lixiviation (extraction de produits solubles par un solvant). On va récupérer le principe actif de la plante mis en poudre par des passages répétés dans l'alcool. D'un prix élevé, sa forte concentration permet des posologies plus faibles.
  • Les extraits secs (ES) : Les extraits secs sont très concentrés (5 fois plus qu'en poudre) et pratiques à transporter. On les trouve sous forme de gelules ou de comprimés. Leur prix est élevé et leur conservation courte.
  • Les macérats glycérinés (MG) : Ils sont obtenus en faisant macérer des bourgeons dans de la glycérine. Ils sont utilisés dans la gemmothérapie et sont très efficaces sur les enfants.
  • Les huiles essentielles : On les obtient par distillation à la vapeur d'eau de l'essence. Elles sont utilisées en aromathérapie et sont très efficaces pour les maladies infectieuses.


Quelles plantes, pour quels maux ?

Le GINSENG - Contre la fatigue

Cette plante médicinale originaire d'asie est très souvent utilisée pour stimuler l'organisme des gens fatiguées physiquement et mentalement. On peut le prendre sous forme d'extrait normalisé, de teinture mère ou de racine séchée en capsule ou en décoction. Il est préférable de le prendre le matin pour éviter les problèmes de sommeil le soir.

Le TILLEUL - Contre les insomnies

Les fleurs de Tilleul (hypnotiques) sont utilisées pour traiter les insomnies, réduire l'anxiété et atténuer la fatigue nerveuse. Cette plante qui convient aussi bien aux enfants qu'aux adultes, permet d'apaiser l'organisme et de réduire les agitations nocturnes. On les prend sous forme de tisane plusieurs fois par jour.

La VALERIANE - Stress et anxiété

La valériane est une plante reconnue pour ses propriétés apaisantes. Elle agit sur les stimuli du cerveau qui sont responsables de l'anxiété et du stress. On peut la consommer en racine séchée infusée, en texture ou en extrait normalisé.

L'ECORCE DE SAULE - Maux de tête (céphalées)

L'écorce de Saule permet de prévenir, de réduire et même de faire disparaître de la fièvre et de soulager les douleurs. La salicine contenue dans l'écorce de saule se transforme une fois dans le corps en acide Salicylique, riche en propriétés analgésiques et fébrifuges. On peut la consommer en écorce sèche et infusée, en extrait fluide, en teinture ou en extrait normalisé.

La REGLISSE - Digestion

La racine de réglisse est la plus utilisée (glycyrrhizinique) dans les troubles digestifs comme les ballonnements, les flatulences, les brûlures d'estomac. On la consomme sous forme de racines séchées et poudre, d'infusion, de décoction (en extrait liquide ou en gelule).

La GRIFFE DU DIABLE - Maux de dos

La griffe du diable permet de réduire différents maux du dos (lumbago, torticolis, sciatique, lombalgie). On la consomme en infusion ou en comprimé.

A chaque mal son reméde naturel

  • Cystite : Cramberry
  • Ménopause : Sauge, soja, cimilifuga
  • Infection urinaire : Bouleau, verge d'or
  • Coeur : Aubépine
  • Maladies respiratoires : Thym, eucalyptus, fenouil, tilleul


Quelques règles importantes en phytothérapie

  • Il est important de choisir des plantes de qualité comportant un label qui précise la traçabilité et la qualité.
  • Il est préférable d'acheter ses plantes en pharmacie ou en herboristerie.
  • Il est impératif de respecter le dosage, la durée du traitement et la date limite d'utilisation. L'organisme peut être saturé si vous consommez avec excès une plante.
  • Il est important de vérifier auprès d'un professionnel de santé (pharmacien, ...) que la prise de plante n'aura pas d'effet indésirable en cas de prise d'un autre traitement.
  • Les plantes doivent être stockées dans un endroit sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière afin de préserver toutes leurs propriétés.
  • Ne jamais cueillir ses propres plantes, il est préférable de s'adresser à un phytothérapeute car certaines plantes peuvent être toxiques.
  • Il est important de choisir un bon thérapeute diplomé qui vous guidera dans l'utilisation de cette médecine douce naturelle.



Prenez soin de vous !

Que ce soit avec la phytothérapie, la Sophrologie, l'hypnose, la Massothérapie ... un coach de vie pourra vous apporter des réponses sur la bonne technique à utiliser suivant votre recherche de bien-être. Nos conseillers en ligne connaissent et pratique un large panel de médecine douce, n'hésitez pas à les questionner pour obtenir des conseils adaptés.

MonSiteVoyance est une plateforme de voyance bien être mais aussi de coatching et de conseils. Rendre service et vous apporter une aide et un accompagnement est notre philosophie et celle des conseillers présent sur la plateforme.

Une boutique ésotérique rassemble les produits et services ésotériques proposés par les professionnels du site. Consultez également les +36 000 avis voyance qui vous permettront de trouver le professionnel qu'il vous faut pour une expérience pleinement réussite.

Quelques professionnels pratiquant les médecines douces