Le Spiritisme
Accueil > Esotérisme > Le Spiritisme
Le spiritisme

Le Spiritisme


Qu'est ce que le Spiritisme

Lorsque nous abordons le thème du spiritisme, nous avons tous des éléments communs qui nous viennent à l'esprit : le monde des sorcières, les tables tournantes, la magie ou bien la superstition. Mais que se cache-t-il vraiment derrière cette doctrine apparue au milieu du 19e siècle aux Etats-Unis ? Détrompez-vous, le spiritisme ne relève pas de la magie, de l'occultisme ou de l'ésotérisme, bien au contraire. Cette doctrine philosophique est née de l'observation des manifestations spontanées produites par les esprits. Le spiritisme est aujourd'hui devenu un réel domaine d'observation grâce à des phénomènes spontanés reproductifs en présence de médiums.

En d'autres termes, le spiritisme fait référence à une doctrine philosophique également appelée pratique philosophique. Cette doctrine rend possible la communication avec l'esprit des morts avec l'aide d'un médium pur. Un médium est quelqu'un dotée de capacités paranormales qui lui permettent d'agir en tant que médiateur dans des phénomènes parapsychologiques et donc de ce fait dans la communication directe avec les esprits. Bien souvent, les messages venant des esprits ont permis de mettre en évidence des principes universels tels que :
  • la notion de divin,
  • la communication avec les morts,
  • la médiumnité,
  • la survivance de l'âme,
  • mais également la réincarnation.

La philosophie spiritisme se réfère à un ensemble de principes et de lois qui révèlent des concepts nouveaux et plus approfondis sur l'Univers, les Hommes, les Esprits et les Lois qui régissent la vie. Nous comprenons donc ce que nous sommes, d'où nous venons et où nous allons en élevant notre âme, nous pouvons de ce fait analyser les raisons des douleurs et des souffrances, comprendre notre passé pour comprendre notre futur. Pour faire simple, le spiritisme touche à tous les domaines : la connaissance, les comportements humains, la philosophie, la science, la religion, le social... Et bien d'autres.

Une touche d'histoire

La communication avec le monde invisible n'est pas un phénomène nouveau puisqu'il est apparu au milieu du 19e siècle aux Etats-Unis. Souvenez-vous de l'histoire des soeurs Fox qui un soir, discutèrent avec un homme décédé. Cet homme leur fera des révélations en répondant à leurs questions par des bruits intelligents (le langage des esprits encore présent de nos jours). A partir de cet événement, les nouvelles vont vite et le phénomène du spiritisme se répand, on voit des médiums à tous les coins de rue, c'est à partir de ce moment que débute une période où l'intérêt pour le dialogue avec l'au-delà est très présent.
Cet engouement voyagera même jusqu'en Europe et sera même pratiquée par les personnes les plus influentes du 19e siècle, si Allan Karden devint le "pape du spiritisme", Victor Hugo en fut l'un des plus célèbre adeptes (les tables tournantes de Victor Hugo à Jersey). Et oui, les salons mondains ont trouvé un nouveau passe-temps, celui de faire parler les défunts.

En France, c'est Allan Kardec de son vrai nom Hippolyte Léon Denizard Rivail, qui aux alentours de 1855 est invité à des séances de tables tournantes par un magnétiseur. Allan Kardec était à la base un simple instituteur qui publia des ouvrages sur la pédagogie, lors des séances de spiritisme, les esprits lui font de grandes révélations et c'est d'ailleurs pour cette raison qu'il prendra le pseudonyme d'Allan Kardec. A partir de ce moment, sa vie prendra une toute autre tournure puisqu'il passera le restant de sa vie à recueillir des informations sur le monde de l'au-delà. Ses deux ouvrages fondateurs de la doctrine spirite sont "Le livre des esprits" publié en 1857 et "le livre des médiums" publié en 1861. Allan Kardec n'est pas le fondateur du mouvement, mais l'éducateur et le codificateur de cette doctrine.

En ce qui concerne le caractère religieux, le spiritisme n'est en aucun cas la révélation d'un prophète ou d'un messie, mais une révélation de l'au-delà qui se manifeste et qui apporte divers enseignements. Cette doctrine n'a jamais donné naissance à des institutions religieuses de type églises, il n'y a aucune hiérarchie de maîtres, prêtres, grands initiés ou prophètes. Il n'y a pas de Dieu mais plutôt une force créatrice infinie et amoureuse. Les principes qui ressortent du spiritisme sont étudiés et approfondis, ils permettent de développer notre âme.

Principes, pratique et théorie

Pour vous intéresser au spiritisme, il est essentiel de partir de postulat que l'âme est un élément qui existe et qui servit au corps après la mort. La croyance à l'existence des esprits et à leurs manifestations est essentielle, si vous ne croyez pas en cela, vous ne pourrez malheureusement jamais devenir adepte de cette doctrine. Pour Allan Kardec, une personne vivante, est divisée en trois parties :
  • l'esprit,
  • le corps,
  • le périsprit

L'esprit où l'âme est créée par Dieu, le corps est l'enveloppe matérielle de notre esprit et le perisprit qui est la seconde enveloppe de notre âme, cela représente l'intermédiaire entre le corps et l'âme lorsqu'une personne meurt.

Pour lui, il est important de comprendre les principes du spiritisme.
Le premier est que chaque individu naît, meurt et renaît, et cela, jusqu'à sa mort. La réincarnation est au coeur de la doctrine spirite avec comme but le perfectionnement moral afin de progresser au fur et à mesure des expériences de vie.
Le second est la hiérarchie des esprits, ce principe est également primordial dans cette doctrine, car il existe (de son point de vue), une hiérarchie entre les esprits avec des âmes dites "inférieurs" et d'autres dites "supérieurs" avec des esprits moyens entre les deux.
Puis, le troisième principe pour les spirites chaque individu emporte avec lui des "Esprits sympathiques", des esprits qui lui ressemblent.

En communiquant avec les esprits vous pouvez obtenir des informations afin d'évoluer moralement, et c'est là le but ultime du spiritisme. Parmi les moyens de communiquer avec les esprits les plus connus sont :
Le spiritisme est aussi une philosophie morale qui vise au quotidien à élever spirituellement son esprit pour débattre sur des problèmes sociétaux comme la justice, les rapports entre hommes et femmes, la pauvreté... Le spiritisme est né au 19e siècle, une ère de nombreuses découvertes de génie (invention du chemin de fer, de l'électricité, de la photographie...). Le spirite doit donc aider à participer au progrès, d'avoir foi en l'humanité et de combattre quotidiennement l'orgueil et l'égoïsme.

Dans cette doctrine ont toujours été évoqués et soumis au point de vue des esprits les grandes problématiques de société. Dans le "livre des esprits" d'Allan Kardec de nombreuses questions avaient déjà été soulevées et encore aujourd'hui, il est important d'aborder des thèmes préoccupants du monde actuel, des thèmes qui concernent autant la justice sociale que la réinsertion, l'euthanasie ou même le suicide... La spiritualité prend en compte l'éthique spirite et nous invite à réfléchir sur les transformations nécessaires à notre société, réfléchir d'un point de vue spirite afin de prendre des décisions personnels, politiques, sociales ou bien économiques.

Retrouvez d'autres articles ésotériques sur le Blog Voyance de notre plate forme de voyance en ligne Mon Site Voyance.

Quelques médiums en ligne